les arts visuels à l'école primaire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, mars 20 2012

Poudre aux yeux

Forêt en poudre

Poudre

Poudre

Poudre

Une forêt apparaît

Forêt frottée

Frottages

Frottages

Apparitions disparitions

Apparition disparition)

à suivre !

mardi, mars 16 2010

Les géants

<br />
Jupiter et les géants (d’après Wikipédia)

Il y a très longtemps, trois frères, des Dieux puissants, se partagèrent le pouvoir et se répartirent le monde. Neptune eut l’Empire des Mers ; Pluton se contenta des Enfers ; quant à Jupiter, il s’attribua le Palais des Dieux, au sommet de l’Olympe.

Et les Géants, enfants du Ciel et de la Terre ? Ils n’eurent rien ! Très mécontents, ils se révoltèrent pour se venger d’avoir été écartés du pouvoir. Alors, ils décidèrent d’escalader l’Olympe, la plus haute montagne de Grèce où vivent les Dieux.

D’une taille monstrueuse, d’une force dépassant tout ce qu’on peut imaginer, ces monstres avaient les jambes et les pieds en forme de serpents. Quelques-uns avaient même cent bras et cinquante têtes... Rien ne leur résisterait, pensaient-ils.

Ils saisissent d’énormes rochers, gros comme des montagnes, les entassent les uns sur les autres… pour escalader le Ciel. Puis Ils lancent contre les Dieux des rochers dont les uns, retombant dans la mer, deviennent des îles, et les autres, retombant à terre, forment des montagnes.

Les Géants s'avancent brandissant des torches faites de troncs de chênes et en catapultant des pics et des rochers. Les Dieux tremblent ! A trois reprises, ils croient atteindre leur puissant ennemi.

Mais Jupiter, aidé par les autres Dieux et par Hercule, finit par les exterminer tous. Et c’est ainsi qu’ont disparu les géants.

la guerre des géants - 1
la guerre des géants - 2
la guerre des géants - 3
la guerre des géants - 4

Souvenirs d'école

Souvenirs d'école

Souvenirs de Cp - 1
Souvenirs de Cp - 2
Souvenirs de Cp - 3

Ecritures inventées

Ecritures inventées

Lettres en vrac

ecriture inventée

dimanche, mars 14 2010

Je peins comme une sorcière

Portrait de sorcière
Ratatouille la sorcière veut faire son portrait. Mais elle n'a jamais appris et n'a pas de matériel.
Support : Où pourrait-elle peindre ? "par terre", "sur les murs".
Matière : Avec quelle matière pourrait-elle peindre ? "Elle pourrait mélanger des trucs, des potions" "Elle pourrait écraser des coccinelles pour avoir de la peinture rouge avec des points noirs" "avec du sang d'animaux"
Outils : Avec quels outils pourrait-elle peindre ? "avec ce qu'elle trouve dans la forêt"


Les enfants ont par conséquent travaillé sur du papier peint.
1) mélange épais (semoule, colle à tapisserie, peinture en poudre, eau) / branches et feuilles d'arbres. La sorcière sait-elle colorier ? Il faut étaler le mélange, appuyer fort avec la feuille. Puis pour dessiner, il faut gratter, enlever de la matière, essuyer.
2) Liquide : on ne peut pas peindre avec du sang pour de vrai. On a donc de l'encre jaune et rouge. La sorcière a trouvé des cotons-tiges (elle ne sait pas ce que c'est) et veut les utiliser.

Mise en valeur : collection de matières de récupération (capsules, carton, plastique à bulles...). On encadre le portrait de sorcière.

Ah ! Les bonnes soupes" - Claude Boujon - école des loisirs - 1994

Revue dada T128 - l'art brut - Mango


samedi, mars 13 2010

Enseigner les arts visuels

Titre : enseigner les arts visuels
Auteur : Daniel Lagoutte
Collection : Pédagogie pratique à l'école
Editeur : Hachette Education, 2002

Beaucoup d'informations didactiques et pédagogiques.

Ce que j'ai aimé :
D. Lagoutte met en valeur les axes prioritaires des programmes de 1985, 1995 puis 2002.

Les programmes de 1985 : pédagogie par objectifs.
L'axe prioritaire est la pratique des opérations plastiques.
- Apprendre à regarder
- Exercer des opérations plastiques (isoler, reproduire, transformer, associer)
- Apprendre des techniques
- Exercer des opérations mentales spécifiques (déduire, connaître, inventer...)

Les programmes de 1995 : pédagogie constructiviste
La conduite de création devient l'axe prioritaire.
- Apprendre à parler de l'art, il interroge.
- Puiser dans ses propres ressources : se replier, s'identifier, s'émerveiller, associer, relier, solliciter, mettre en attente...

Les programmes de 2002 : pédagogie de la rencontre
L'axe prioritaire : rencontre avec des formes artistiques
- Faire exister l'objet de la sensation : imprégnation culturelle, maîtrise de la langue
- S'interroger sur ce qui rassemble (la pensée)
- Choisir une conduite de création